Pilule, patch, implant… : choisir sa contraception

contraception-2-660x500Aujourd’hui , beaucoup de jeunes filles ivoiriennes se retrouvent enceintes par manque d’informations sur les moyens de contraception existants. Grossesses précoces ou non désirées entrainant des avortements clandestins, les risques de stérilité, des interruptions de scolarité etc….
Loin de nous l’idée de juger ces jeunes filles , bien au contraire , notre but est de permettre à la jeune fille ivoirienne de maitriser sa sexualité en l’informant des différents moyens de contraception.

Si vous projetez à sauter le pas avec un garçon, la première question que vous devez vous poser , c’est comment choisir une contraception ? Sauf si vous désirez des enfants ,dans ce cas cela ne s’applique pas à vous.
Cette question , vous pouvez la poser à votre gynécologue si vous en voyez un ,ou vous adressez à une pharmacie de votre quartier , ils sauront aussi vous conseiller.

Quelle méthode de contraception choisir?

Pour se faire une idée , il faut connaitre et penser aux avantages et inconvénients de chaque méthode. Il existes des méthodes de contraception naturelles et des méthodes de contraception hormonales.

1. Méthodes de contraception naturelles

L’abstinence : c’est le moyen le plus fiable. Cette méthode prévient aussi bien les MST.

Le retrait : cette méthode consiste en l’éjaculation en dehors du vagin.Elle demande une parfaite maitrise de la part de l’homme et une confiance totale de la part de la femme envers son partenaire.

Le calendrier : cette méthode consiste à calculer la période de fertilité. Elle est faite pour les femmes ayant une parfaite connaissance de leurs cycles.

2. Méthodes de contraception hormonales

La pilule : Elle est prise pendant 21 jours et arrêtée pendant 7 jours où des règles d’abstinence surviennent.Un seul oubli peut être fatal si l’on ne prend pas les précautions nécessaires.

Le patch : il est mis en place pendant 3 semaines. Pendant la 4ème semaine surviennent des règles de privation.Un bon moyen pour les femmes qui oublient souvent.

L’anneau vaginal : il agit exactement comme le patch et doit être renouvelé chaque semaine. Il est plus discret.

Les injections : ce sont des injections intramusculaires qui doivent être faites tous les 1, 2 ou 3 mois. Plus intéressantes pour les femmes qui oublient souvent.

Le préservatif féminin: fonctionne comme le préservatif masculin , il empêche le passage des spermatozoïdes dans le vagin. Pas très discret.

L’implant :Il se présente sous la forme d’un petit bâtonnet cylindrique de la taille d’une allumette, qui, une fois inséré sous la peau. Offre une protection continue durant trois ans.

Le stérilet : il est mis en place par un gynécologue et peut rester 3 à 5 ans. La mise en place du stérilet est une procédure chirurgicale et ne doit pas être prise à la légère.


Contenus Sponsorisés



3 Commentaires
  1. KAMATE 2 années Il y a

    en ce qui concerne l’implant je voudrais connaitre les inconvenients lies a son implantation et quel sont pre examens a faire avant son installation mer

    • Auteur
      Oura | Blog 2 années Il y a

      Mme Kamate,
      Pour l’implant , les inconvénients varient selon les femmes :
      • Certaines femmes peuvent prendre du poids avec un implant
      • L’implant peut provoquer de l’acné chez d’autres
      • L’implant a une influence sur le flux des règles : certaines femmes n’auront pas de règles pendant tout ou partie des 3 années d’utilisation. D’autres, auront des règles moins régulières ….

      L’implant doit d’abord être prescrit par un médecin ou une sage-femme. Prenez donc un RDV avec un professionnel de santé qui saura mieux vous guider en ce qui concerne les pré-requis de la pose de l’implant.
      Voilà en espérant que ça vous aide

  2. […] < Choisir une contraception> […]

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?